mercredi 30 décembre 2015

Bûche de Mercotte au praliné et au caramel.





Ma première bûche avec insert... et sans le savoir, pour mes beaux-parents, venus spécialement pour nous, j'ai donc pu fêter leurs 43 ans de mariage avec ce dessert qui m'a laissé jusqu'au bout des émotions fortes. Jusqu'au démoulage...

J'ai trouvé la recette dans la cuisine de Mercotte : Bûche au praliné et au caramel

Tenez bien compte du fait qu'on la déguste à température ambiante, après décongélation. Ne faites pas comme moi...

Au début, c'était l'indécision: bûche glacée, roulée, tiramisu, caramel...

Ensuite, une fois sur ma lancée (sachant que j'avais des lasagnes à préparer en parallèle), plus rien ne pouvait m'arrêter.

La cuisine, un chantier de six mètres carrés, dans lequel il n'était plus possible de trouver une petite cuillère...
Piège de Cristal

Vous comprenez mieux, n'est-ce pas?
Voici quelques photos des étapes de la préparation:

A gauche: croquant aux crêpes dentelle et au praliné maison
A droite: biscuit moelleux aux noisettes.


La crème au caramel qui sera au coeur de la bûche,
avec le craquant au praliné.

Première étape de la crème glacée à la vanille et au caramel.

Deuxième étape de la crème glacée: crème fouettée. Vous remarquerez
le film alimentaire pour empêcher aux éclaboussures de décorer les murs
de la cuisine (astuce vue dans l'émission "Dans la peau d'un chef").

Troisième étape pour la crème glacée: mélange des deux
préparations précédentes
 avant le montage de la bûche.







bûche, praliné, caramel

dimanche 13 décembre 2015

Cake design sans gluten








En apprenant que nos amis Aurélie et Stéphane attendent des jumeaux, je me suis précipitée sur le livre de Debbie Brown, Baby cakes.

Une mine d'or, ce livre. Je ne vous cache pas que j'ai dû m'y reprendre à plusieurs fois. Cela faisait six mois que je n'avais pas décoré de gâteau (mon dernier était celui qui représente les Beatles sur un drapeau anglais).

Comme mon goûteur préféré doit faire attention au gluten, j'ai repris la recette du blog Féérie Cake, déjà utilisée pour le "Caprice à deux".

J'ai ajouté deux cuillères à soupe de poudre de cacao non sucré.

La ganache est du chocolat noir fondu mélangé à du lait de coco tiède et à du praliné maison (pour que le chocolat ne fige pas): il faut obtenir une consistance onctueuse. 

La décoration est entièrement modelée à la main. Pour la pupille, j'ai utilisé du feutre alimentaire noir. Pour les joues, j'ai sorti un pinceau alimentaire fin et du pigment comestible rose. 

La pâte a été achetée toute prête: quand on a un travail qui prend du temps, cela est parfois nécessaire (et très pratique!).